L'histoire d'une expédition scientifique

Sika fournisseur officiel de Tara Expéditions

Expert dans le domaine maritime et reconnu par les plus grands navigateurs, Sika s'est associée à Tara Oceans à Tara Arctic et aujourd'hui à Tara oceans polar circle, en apportant son savoir-faire ainsi que des produits de collage et d'étanchéité performants.

Mai 2013 - Départ de la l'expédition Tara Oceans Polar

Sika France est fière de s'engager à nouveau pour l'expédition Tara Oceans Polar 2013.

Lors de cette nouvelle aventure scientifique de 25 000 km autour de l'océan Arctique, la goélette prendra les passages du Nord-Est et du Nord-Ouest pour revenir à Lorient en décembre 2013.

L’expédition rassemble des biologistes et des océanographes et s'intéresse à la biodiversité du plancton en Arctique. Les recherches seront menées au bord de la banquise, là où l'activité planctonique est la plus importante.

En explorant l'Océan Arctique, Tara Oceans Polar Circle achève l'ambition de l'expédition Tara Oceans (2009-2012) : récolter du plancton dans tous les océans du monde.

N'hésitez pas à visiter le site officiel de Tara : www.oceans.taraexpeditions.org

 

flash
Sika est fier d'avoir participé à cette merveilleuse aventure

Au terme d’une expédition scientifique de deux ans et demi autour du monde, l’emblématique goélette de 30 mètres a retrouvé Lorient, son port d’attache, le samedi 31 mars. L’objectif, ambitieux, de l’expédition Tara Oceans était d’effectuer des prélèvements d’eau pour comprendre l’impact du réchauffement planétaire sur les écosystèmes planctoniques et coralliens à l’échelle de la planète, et ainsi mieux saisir les interactions entre océans et climat, et prévoir leur évolution.

Sika, fournisseur officiel de Tara Oceans

Sika, s'est associé à Tara Oceans, en apportant son savoir-faire ainsi que des produits de collage et d'étanchéité performants.

L’expédition Tara Oceans, est un engagement soutenu par le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Expédition Tara Oceans: première tentative d'étude planétaire du plancton marin

L'expédition Tara Oceans a été la toute première tentative d'étude planétaire du plancton marin, une branche du vivant minuscule qui comprend aussi bien des virus marins, et des bactéries que des organismes plus gros comme les méduses. Le but était de mieux connaître cet écosystème, en découvrant d'innombrables espèces et en décryptant leurs interactions entre elles et avec le milieu.

Le plancton marin

Le plancton marin est le seul écosystème qui soit vraiment continu à la surface de la Terre. L'étudier, c'est un peu prendre le pouls de notre planète. Les scientifiques ont découvert récemment son importance pour le climat : non seulement la population planctonique peut être affectée très rapidement par les variations climatiques dans sa taille et sa nature, mais elle peut à son tour influencer le climat en modifiant l'absorption du carbone. Dans un contexte de changements physico-chimiques rapides, comme l'acidification observée aujourd'hui dans les océans, il y a urgence à prédire les évolutions du plancton.

L'importance des prélèvements de plancton marin

Le plancton est une formidable machine à remonter le temps et un gisement de fossiles terrestres inégalé: il génère des sédiments de plusieurs centaines de mètres à la surface des fonds océaniques qui nous permettent de revenir au temps des premiers océans sur Terre et de comprendre l'histoire de notre biosphère.

L’expédition Tara Oceans en quelques chiffres

  • 938 jours d’expédition (632 en mer, 58 au mouillage, 248 en escales)
  • 62 000 milles parcourus
  • 196 personnes de 35 nationalités se sont relayées à bord (126 scientifiques, 70 membres d’équipage)
  • 32 pays traversés
  • 55 escales
  • 150 stations de prélèvements scientifiques
  • 27 000 échantillons de plancton et de récifs coralliens prélevés