Accropodes pour la nouvelle route du littoral à la Réunion

A l'initiative de la région Réunion, la construction de la nouvelle Route du Littoral permettra d'améliorer les liaisons entre le nord et le sud de l'île.

Ce projet exceptionnel se compose de deux digues (1 et 5,7 km) et d'un viaduc de 5,3 km. Situées dans une zone très exposée à la houle, les digues seront protégées par une carapace d'accropodes, énormes éléments en béton préfabriqués. Produits par la nouvelle usine de préfabrication Verlaine de SCPR, leur conception a nécessité une formulation de béton spécifique réalisée avec les adjuvants Sika.

Accropodes

PLUS DE 38 500 ACCROPODES POUR UNE ROUTE SÉCURISÉE

Plus de 38 500 accropodes, représentant 780 000 tonnes de béton, seront nécessaires pour sécuriser l'endiguement de la future route du littoral. Ces blocs bétons sont produits par la nouvelle usine de préfabrication Verlaine de SCPR.

Construite spécifiquement pour la fabrication des accropodes, l'usine est entièrement automatisée et évoluera, à terme, vers la production d'autres éléments.

Ils seront ensuite empilés au pied des murs chasse-mer de la digue, sous et au-dessus de l'eau, afin d'absorber l'énergie de la houle et ainsi éviter que celle-ci détruise la digue.

FORMULATION SPÉCIFIQUE POUR UNE FABRICATION LOCALE ET UNE RÉSISTANCE GARANTIE

Le béton utilisé pour la fabrication des accropodes doit répondre à plusieurs problématiques liées aux matériaux et au milieu maritime.

Les accropodes possèdent une forme et une qualité de parement spécialement étudiées pour pallier à l'usure mécanique. Enfin, il a fallu maîtriser la montée en température du béton pour en garantir sa prise ainsi que le retrait pour éviter la fissuration.

Accropodes route littoral de la réunion

L'usine SCPR s'est donc tournée vers Sika qui, non seulement offre une expertise reconnue en matière d'adjuvantation et de formulation mais possède également un outil de production à la Réunion. Ce dernier permet de répondre aux fortes contraintes logistiques liées à la production.

La mise au point de la formulation du béton a nécessité un travail collaboratif entre les équipes Sika et le bureau d'études. Une fois définie, des tests ont été réalisés dans les laboratoires Sika de la Réunion et de Gournay-en-Bray. Le béton est ainsi adjuvanté avec un superplastifiant, Sika ViscoCrete Tempo 9 et un retardateur de prise, Sika Plastiretard.

La synergie de ces deux adjuvants permet l'utilisation des agrégats présents sur l'île, une bonne qualité de parement ainsi qu'une maîtrise de la montée en résistance en fonction de la température.