Interview de Mario Gross, Directeur des achats corporate.

Vous travaillez chez Sika depuis onze ans, dont sept en Asie. Quels ont été vos défis et vos joies ?

Travailler et vivre en Asie est une expérience professionnelle fantastique. Mon équipe et moi étions chargés de mettre en place la structure régionale des pays d’Asie du Sud Est Pacifique et de participer à leur croissance économique.

Construire de nouvelles chaînes d'approvisionnement, des usines spécifiques, dans cette région si hétérogène, en collaboration avec des pays économiquement matures comme le Japon, mais aussi des pays émergents comme la Chine, constitue un défi passionnant mais difficile.

Diriger des équipes lors des catastrophes naturelles qui ont touché différents pays comme la Thaïlande, le Japon ou la Chine, a permis de promouvoir l'esprit d'équipe Sika et de développer des unités hautement professionnelles dans toute la région.

Au cours de ces deux dernières années, j'ai eu la responsabilité de gérer Sika Thaïlande en tant que GM. Participer à la croissance économique de la Thaïlande en trouvant de nouvelles opportunités sur les marchés du Laos et du Myanmar était l'une de mes missions. Notre équipe, très motivée a obtenu d'excellents résultats jusqu'à présent. Je suis convaincu que Sika Thaïlande continuera avec succès sur une croissance durable.

Qu'est-ce qui vous a le plus intéressé en développant ces nouveaux marchés en Asie ?

La diversité des cultures, les différences dans les intérêts et les priorités, et surtout la gentillesse et la chaleur des gens de toute cette région. Il y a un grand potentiel pour Sika dans les prochaines années. J'ai aimé cette expérience et en un mot 'je me suis senti comme à la maison en Asie".

Quel est le principal défi que vous aurez à relever à votre retour en Europe en tant que responsable mondial des marchés publics ?

Orienter la croissance vers le profit, s'adapter, rester très flexible avec les fournisseurs mondiaux et la gestion des chaines d'approvisionnement. Optimiser les équipes d'approvisionnement en fonction des stratégies de l'entreprise Sika.

De quelle façon changeriez-vous le monde si vous le pouviez ?

J'aimerais que toutes les écoles soient mandatées pour que tous les enfants puissent vivre et partager une expérience en dehors de leur continent d'origine. Les générations futures ont besoin d'acquérir une compréhension et un respect pour les autres cultures, et cela dès que possible.