Un pont qui emporte la mise

Durban est un paradis naturel célèbre pour sa magnifique ligne côtière de plages ensoleillées et son climat subtropical. Située sur la côte est de l’Afrique du Sud, la troisième plus grande ville du pays a été construite autour de l’un des ports les plus fréquentés d’Afrique. La ville de Durban veut offrir à ses visiteurs une série d’expériences uniques qui dépassent le cadre de la plage et les plongent au coeur de sa pluralité culturelle, de son mode de vie urbain et de la diversité de ses paysages.

Ville élégante, mature et ambitieuse, Durban joue un rôle de pionnier en offrant un cadre de vie agréable, agrémenté d’activités d’aventure. Dotée d’une incroyable beauté naturelle, c’est une ville où il fait bon vivre. Que vous veniez à Durban pour le travail ou le plaisir, la ville dégage une chaleureuse ambiance africaine qui conquerra votre coeur pour toujours.

Garder les interruptions de trafic au minimum

Ce projet qui affecte deux autoroutes principales a pour but de réduire au maximum les perturbations du trafic en construisant un pont sur l’autoroute N2 en direction du nord. Les plus gros défis à relever étaient les contraintes d’espace dues à la proximité de la rivière Umgeni et au développement d’un quartier résidentiel et commercial adjacent.

La méthode standard de construction de ponts par segments pour deux bretelles directionnelles de l’échangeur a donc été abandonnée au profit de la méthode innovante appelée poussage cadencé. Cette méthode consiste à construire le tablier du pont au complet à partir d’une extrémité de la structure, ce qui rend tout coffrage superflu et évite de devoir interrompre le trafic.

Ponts de 232 m et 205 m de long

La technique de poussée cadencée consiste à faire glisser des sections du tablier sur des supports spéciaux, à savoir des blocs en béton recouverts d’acier inoxydable et de coussins en élastomère renforcé. Le premier des deux ponts construits de cette manière mesurait 232 m de long et reliait la Route Umgeni à l’autoroute N2 en direction du nord, tandis que l’autre mesurait 205 m et partait de l’autoroute N2 en direction du nord vers la Route Umgeni.

Revêtement anticorrosion et pont d'adhérence

Sika Afrique du Sud a fourni pour le projet du SikaPlast, une solution polymère aqueuse qui sert de réducteur d’eau multi-usages et de superplastifiant pour béton projeté, ainsi que du SikaTard, un adjuvant pour béton à effet retard destiné à contrôler l’hydratation du ciment. Sikadur a été appliqué sur les plaques d’assise des colonnes de soutènement utilisées pour la construction du pont par poussage cadencé.

Sika Antisol, un produit de cure pour béton, a été pulvérisé sur tous les tabliers et colonnes du pont pour empêcher toute évaporation précoce de l’eau. Les fers d’armature exposés ont été protégés à l’aide de SikaTop-Armatec 110 EpoCem, un revêtement anticorrosion et agent de liaison qui assure une excellente adhérence à l’acier et au béton.

14.000 vehicules aux heures de pointe du matin

Lorsque la construction du projet de 352 millions de rands a débuté en mars 2011, trois des communautés avoisinantes en ont été les grandes bénéficiaires car on a fait appel à la main-d’oeuvre locale pour pourvoir les 150 emplois créés. Les travaux d’amélioration de l’échangeur Umgeni, qui sont en phase d’achèvement, vont permettre de diminuer considérablement la congestion du trafic et d’accueillir près de 14.000 véhicules pendant les heures de pointe du matin et 16.000 véhicules aux heures de pointe le soir, sans aucune perturbation au niveau de la circulation.

Visitez Sika Afrique du Sud.