Le PlanetSolar Tûranor, premier catamaran à énergie solaire

La construction du premier catamaran à énergie solaire, le ‘PlanetSolar Tûranor’ fut un formidable projet et un grand défi marin. Sika a soutenu cette réalisation et fourni la technologie du Sikaflex 292 pour les modules photovoltaïques qui ont été laminés, puis collés à des panneaux sandwich PVC. Grâce à cette technologie, les modules solaires ont pu être adaptés à un environnement marin hostile et aux conditions extrêmes de la navigation en mer.

La réalisation de ce bateau a nécessité un total de 825 panneaux solaires comprenant 38 000 cellules photovoltaïques individuelles et couvrant une superficie de plus de 536 m2 de la coque du catamaran. Les cellules convertissent l’énergie solaire et produisent assez d’énergie pour recharger les batteries ‘lithium-ion’ qui alimentent les quatre moteurs électriques du catamaran. Les panneaux sont complétés par des ailes latérales extensibles, elles-mêmes équipées de modules.

Sans aucune autre source d’énergie à bord, le catamaran «PlanetSolar Tûranor», long de plus de 31 mètres, est devenu le premier catamaran à énergie solaire à naviguer autour du monde. Il a parcouru une distance de 60 254 miles à la vitesse moyenne impressionnante de 8 nœuds. L’expédition a duré 20 mois. De multiples records ont été dépassés, dont celui de la plus grande distance parcourue à une vitesse inégalée par un bateau de ce type.

Après huit années de labeur, de difficultés, de doutes, après avoir essuyé de nombreuses tempêtes et vécu de multiples obstacles, nous avons célébré la réussite de la première navigation du catamaran le 4 mai 2012 au port de Monaco, point de départ et d’arrivée de cette belle aventure scientifique.

Solutions techniques pour un environnement marin : Sikaflex  292
La conception du catamaran a dû combiner des caractéristiques techniques a priori incompatibles. La coque du navire devait rester flexible en toutes circonstances afin de s'adapter à l'environnement marin, notamment à l'action des vagues. Ceci ne fut pas simple à mettre en place, les panneaux solaires naturellement rigides ayant tendance à se casser quand ils sont soumis à un choc.

En coopération avec Sika Allemagne, des préconisations et des tests sur le bateau furent réalisés. Dans le même temps le département ingénierie de Sika a validé le process. Les modules photovoltaïques ont été collés sur des panneaux sandwich PVC avec du Sikaflex 292 par le constructeur des modules. Spécifiquement développé pour la construction navale, cet adhésif de construction permet, par son élasticité, de compenser l'énergie transmise par la coque du navire. 500 kilos de Sikaflex -292 ont été utilisés pour assurer la pérennité des modules solaires malgré les déformations de la coque du catamaran.