Interview de Mario Gross, Directeur général de Sika Thaïlande

Qu’en est-il de la Thaïlande ?
Au cours de l’année 2011, la Thaïlande a connu de graves inondations lors de la saison des moussons. 65 des 77 provinces de la Thaïlande ont été déclarées zones sinistrées et des millions de Thaïlandais ont tout perdu. Elles ont commencé début juillet, déclenchées par la tempête tropicale Nock-ten. Les crues se sont très vite répandues à travers les provinces et les bassins fluviaux du centre de la Thaïlande.

En octobre, certaines parties de Bangkok étaient inondées, tandis que plusieurs régions sont restées submergées jusqu'à la mi-janvier 2012. Afin d’évaluer la situation actuelle, nous avons interrogé Mario Gross, directeur général de Sika Thaïlande Chonburi, situé à 100 kms au sud-est de Bangkok.

Quelle a été la situation en Thaïlande l'année dernière?
Des centaines de milliers de maisons, propriétés commerciales et infrastructures ont été détériorées. Plus de 10 000 usines et bureaux fermés, et près d’un million de personnes se sont retrouvées au chômage. 3 millions d'hectares de terres agricoles ont été détruits, entraînant une perte importante de revenus pour de nombreux agriculteurs.

Parallèlement beaucoup de routes et de voies ferrées étaient devenues impraticables, ce qui a compliqué l’acheminement des marchandises vers les zones sinistrées. La Banque mondiale a estimé les pertes économiques à 45,7 milliards de dollars. L'industrie manufacturière a particulièrement souffert, puisque sept des grandes zones industrielles du pays étaient recouvertes sous trois mètres d’eau.

Comment Sika Thaïlande a-t-elle fourni les premiers soins aux victimes?
Pratiquement toutes les provinces étaient touchées et des millions de personnes ont perdu leur maison. Sika a organisé des secours d’urgence pour les victimes en offrant des denrées alimentaires, de l'eau potable, des médicaments et autres produits de première nécessité. Ces dons sont passés par trois organismes et camps qui prenaient en charge les victimes, en particulier les enfants orphelins évacués des zones sinistrées.

Comment Sika Thaïlande a fait face aux inondations ?
Sika Thaïlande a dû faire face à de nombreux défis au cours de cette catastrophe, et d’abord assurer la sécurité de ses employés et de leur famille mais aussi soutenir ses clients et fournisseurs. Nous avons évacué dix salariés et leurs proches de la région de Bangkok et mis à leur disposition des appartements situés à proximité de notre usine, tandis que d’autres étaient hébergés chez des collègues.

Beaucoup de nos collaborateurs ont vu leur maison dégradée ou détruite. Grâce au formidable élan de soutien et à l'engagement de nos sociétés sœurs Sika en Asie Pacifique, nous avons mis en place un programme de collecte. 10.000 francs suisses ont été récoltés et distribués à tous ceux qui en avaient besoin. C’est grâce à ces dons que bien des travaux de reconstruction ou de réparation des maisons ont pu être financés.

Comment avez-vous soutenu vos clients pendant ces inondations ?
Les entrepôts de deux de nos clients grands comptes distribution se situaient sur une zone inondée. Pour les aider, il était impératif de changer notre mode de distribution. Les produits Sika ont donc été transportés directement de notre usine à leurs magasins ou à leurs filiales. Sika a dépanné d'autres clients en stockant leurs marchandises dans ses entrepôts jusqu'à la fin des crues.

Pour soulager nos salariés, clients et fournisseurs, les services généraux ont géré la sécurité du personnel, la chaîne d'approvisionnement des produits et la gestion des factures. L'équipe des ventes est restée très active, organisant des ‘tournées d'information’, donnant des explications techniques sur les sites de nos clients, s’approchant au plus près des zones inondées en bateau. Quand à notre équipe logistique, elle a évalué la nécessité du transport des marchandises sur une base quotidienne, déployé plus de camions et assuré les livraisons sept jours sur sept pendant près de trois mois consécutifs

La Thaïlande a-t-elle repris une vie normale?
Depuis décembre 2011, la Thaïlande entreprend la reconstruction des ses infrastructures, la réparation de ses maisons et de ses usines endommagées. Sika a organisé plus de 15 séminaires sur les systèmes d’application et les solutions à mettre en œuvre contre les inondations, notamment dans les domaines de la réparation du béton, le revêtement des sols industriels et l’étanchéité.