100 ans d'histoire

Installée à Baar, en Suisse, Sika AG est une entreprise active au niveau mondial, spécialisée dans l’industrie des produits chimiques de spécialité. Elle fournit des produits de mise en oeuvre pour l’industrie du bâtiment et le secteur industriel (produits et composants pour véhicules, équipements industriels et composants de construction), pour l’étanchéité, le collage, l’insonorisation, le renforcement et la protection des structures porteuses.

En 1910, le génial bricoleur Kaspar Winkler pose la première pierre de l’entreprise. De condition modeste, Winkler s’est hissé seul jusqu’au statut d’entrepreneur prospère, et dans les années 1920, il est déjà engagé dans le processus d’implantation de filiales à l’étranger. Ce livre raconte comment la société a débuté avec presque rien pour devenir un groupe mondial, avec plus de 12000 employés et des filiales dans 72 pays.

Pour connaitre toute l'histoire de Sika, téléchargez le livre :

Quelques extraits du livre

Kaspar Winkler usine

Kaspar Winkler

Kaspar Winkler était un inventeur, un ouvrier et un bourreau de travail au sens noble du terme. Son refuge était son atelier, son laboratoire. Il se sentait bien plus à l’aise sur un chantier qu’il ne le fut jamais dans un bureau ou une salle de conférence.

Issu d'une famille très pauvre, Il était ce qu’on appelait un «Schwabengänger», nom donné aux enfants qui étaient envoyés travailler à l’étranger en raison de la grande pauvreté de leur famille. Loin de chez eux, ils étaient obligés de travailler très dur, généralement dans des conditions épouvantables.

Le jeune Kaspar perdit un oeil en travaillant à l’étranger et depuis lors il dut vivre avec un oeil de verre. Son adolescence fut stricte et très rude. Non seulement il surmonta tout, mais il réussit à tirer le meilleur parti de chaque situation.

Il ne cessait d’apprendre de nouvelles choses et il était toujours disposé à travailler plus dur que n’importe qui d’autre.  

Kasper Winkler

Le succès par l’expérimentation

L’année 1906, une étape importante dans la vie Kaspar Winkler.

Alors âgé de 34 ans, Kaspar Winkler avait très peu de temps à consacrer à ses recherches. Il était employé à plein temps à la succursale des Schweizerische Granitwerke de Zurich où il travaillait 12 heures par jour.
 
Par conséquent, il réalisait ses propres recherches tard dans la nuit et ce jusqu'aux petites heures du jour. Comme il n’était pas chimiste de formation, il cherchait toujours des experts formés pour travailler à la mise en oeuvre de ses idées.

Et il fut bien souvent dupé. Cependant, la qualité de son travail et de ses produits furent toujours beaucoup plus importants pour cet inventeur né, qu’une rapide réussite financière.

Kaspar Winkler déposa plusieurs brevets à la fin 1907. Ses premiers projets viables révèlent que ses efforts avaient beaucoup plus porté sur la chimie que sur le bâtiment. Il développa un nouveau type de panneaux de fibres qu’il considérait comme le remplaçant du bois.

C’était un homme d’action, bien ancré dans la réalité. Il voulait que ses produits aient de réelles possibilités sur le marché. Un siècle plus tard, Sika deviendra un groupe mondial.

1910 création de Sika

Sika est inventé en 1910

Nomen est omen*: Le nom «Sika» est dérivé du mot italien «secco», qui signifie sec. Cela semble presque trop beau pour être vrai, mais ce n’est pas tout.

De nombreux chemins et de nombreuses explications mènent au nom Sika. Expliquer le nom par des origines chimiques est probablement le plus aisé. Le silicate par exemple, contient dans sa traduction allemande : Silikat, les deux syllabes «Si» et «ka».
 
Dans les premières versions des instructions chimiques et de leurs brevets respectifs, il est souligné que les produits fabriqués par Sika contiennent une solution de silicate. La définition est encore plus précise lorsque le terme «silicate» est combiné avec l’orthographe allemande commune du mot calcium qui est Kalzium. Encore une fois, on arrive à Sika.

Logo Sika

SIKA

Il n’existe aucun document pour expliquer le choix du nom «Sika». Il en va de même pour son logo, le triangle. Toutefois, l’origine et la disposition des couleurs rouge et jaune semble évident : Sika-1 est une pâte jaune, Sika-2 un liquide rouge.

C’est en 1973 que les couleurs du triangle Sika encore utilisées  aujourd’hui ont été établies de manière définitive.
 
D’un point de vue symbolique, le logo peut être interprété comme suit: la pyramide se tient sur la terre ferme. C’est à la fois une allégorie de la longévité et des secrets bien protégés. Elle est une garantie de qualité et dépasse sa propre époque. Et elle est également synonyme d’unité et de diversité.

Le texte jaune sur fond rouge attire l’attention avec force. La couleur rouge évoque à la fois présence et passion, tandis que le jaune se réfère à la  perspicacité et à la tradition. Au final, le logo Sika est en accord avec le niveau élevé d’exigence que le management de Sika a vis-à-vis de lui-même et de ses produits.

Sika a 50 ans

Un conteneur de Sika prêt-à-l’emploi en Suisse romande, au milieu des années 1950. Les maîtres d’oeuvre se rendaient à la succursale de Lausanne pour remplir ces conteneurs de Sika-4a.

Ce qui avait commencé dans un immeuble loué à un prix avantageux (1600 francs suisses) à Zurich en 1910, était – lorsque vint 1960 – en meilleure forme que jamais. 27 entreprises avec 16 usines et 65 agences générales étaient réunies sous le nom de Sika dans de nombreuses parties du monde. 350 personnes étaient employées au siège social de Kaspar Winkler & Co. à Zurich-Altstetten. Les produits nets de l’ensemble du groupe Sika s’élevaient à environ 50 millions de francs suisses. Son 50e anniversaire eut lieu en période de boom économique.