CEMEX Bétons retrouve les couleurs de la pierre francilienne

Advanci Architectonique légèrement teinté de jaune donne aux façades du futur centre culturel de Meudon-la-Forêt des allures de bâtiment en pierre. Il exprime ainsi la volonté de l’architecte d’intégrer l’équipement dans son environnement en évoquant les teintes actuelles des immeubles en calcaire francilien des années 1960.

Le centre culturel de Meudon-la-Forêt offrira aux habitants de la commune un équipement moderne et ouvert à tous les publics. Structuré autour d’une salle de spectacle de 400 places, il accueillera également un vaste panel d’activités artistiques. Des ateliers de musique, théâtre, peinture, sculpture, un laboratoire multimédia et un studio d’enregistrement permettront aux amateurs d’exprimer la pluralité de leurs talents à partir de septembre 2013, date programmée de son ouverture.

Le chantier de gros œuvre a débuté en avril 2012 avec pour particularité de réaliser tout d’abord les façades extérieures afin de les préserver des dégradations occasionnées par une interface dommageable avec les ouvrages intérieurs. La façade principale, donnant sur l’avenue de Lattre de Tassigny, concentre ainsi les difficultés.

Le voile de 9 m de haut vient en surplomb sans reposer sur les poutres définitives reprenant sa masse. Huit poteaux provisoires en béton, à tête boulonnée pour préserver le parement du matériau, soutiennent le voile en phase constructive. Autre particularité, chaque façade comporte de larges ouvertures géométriques qui ont nécessité la pose de mannequins adaptés dans les banches de coffrage.

Béton(s) mise en oeuvre

L’agence Ile-de-France de CEMEX Bétons a livré la totalité des bétons du chantier. Soit 2 100 m³ de bétons, dont 1400 m3 de bétons S4 pour les radiers et planchers, et 250 m3 de bétons CXB Architectonique spécialement formulés pour les besoins du projet du fait de la complexité des formes des moules et du parement irréprochable à obtenir. Quinze échantillons ont été réalisés pour déterminer le coloris souhaité.

La formulation adoptée pour les 250 m³ de bétons architectoniques associe 70% de ciment blanc, 30% d’additions calcaires et 1 kg de colorant Sika ColorCrete Jaune 1920. Le choix de la teinte s’est avéré important pour satisfaire les souhaits des riverains au regard du béton. Le superplastifiant Sika ViscoCrete Tempo 11 permet d'obtenir un béton autoplaçant sans bullage, l’agent modificateur de viscosité CEMEX Isostab 5810 et le retardateur CEMEX Isoretard 180L garantissent la plasticité et la cohésion du béton fabriqué depuis l’unité de production CEMEX Bétons de Tolbiac.

L’équipe technique de cette unité de production a particulièrement suivi ce chantier. A chaque coulage, la rhéologie du matériau était contrôlée sur site et une assistance fournie aux équipes de l'entreprise Atlante Construction, en charge du gros œuvre.

Cette dernière a mis en œuvre les moyens d’assurer un parement de qualité. Les coulages ont été réalisés dans des banches à peau Inox en utilisant des cheminées de coulage traversant les mannequins des ouvertures afin d’éviter la formation de poches d’air. Par sécurité, les voiles de 9 m sont coulés en deux hauteurs successives et avec la progressivité nécessaire au béton autoplaçant.

Achevés mi-septembre, les voiles de façades présentent l’apparence espérée. «Nous avions beaucoup d’interrogations sur les bétons compte tenu des difficultés techniques propres au projet. Finalement, nous avons obtenu un blanc doré qui évoque les calcaires franciliens et respecte l’harmonie des constructions environnantes de l’architecte Fernand Pouillon, disciple de Le Corbusier », témoigne David Serero, concepteur du centre culturel de Meudon-la-Forêt.