UNE CROISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES DE 13,9% QUI CONDUIT A UN RECORD DE VENTES ET DE BENEFICE
  • Des ventes en croissance de 13,9% en monnaies locales qui s’établissent à 3,470 milliards de francs suisses (+15.9% en CHF)
  • Un EBIT (Résultat Opérationnel) qui augmente de 10.6% s’élevant à 444,6 millions de francs suisses
  • Hors coûts exceptionnels (relatifs à la résolution du litige avec Saint Gobain), l’augmentation de l’EBIT aurait été, à  un niveau disproportionnellement élevé, à plus de 16%
  • Une croissance dans toutes les régions
  • L’ouverture de 3 nouvelles usines, l’implantation d’une nouvelle filiale et l’acquisition d’Index
  • Un objectif des ventes fixé à 7 milliards de francs suisses en 2018

Après une bataille historique de 3 ans et demi entre Sika et Saint Gobain dans le cadre de la tentative de prise de contrôle, un accord a été trouvé en mai 2018. La signature des accords met fin aux différends de toutes les parties impliquées et marque le début d’un nouveau chapitre dans la « success story » de Sika.

Au cours du 1er semestre 2018, Sika a enregistré une croissance des ventes à deux chiffres, affichant un nouveau record des ventes de 3,47 milliards de francs suisses. Cela équivaut à une croissance de 13,9% en monnaies locales. Un effet de change positif (2,0%) a entrainé une croissance de chiffre d’affaires en francs suisses de 15,9%. La croissance au second trimestre s’élevait à 16,3% (19,3% en francs suisses).  

NOUVELLE AUGMENTATION DU BENEFICE NET

La combinaison d’unecroissance continue en volume à des évolutions de frais démesurément bas ainsi que les ajustements tarifaires ont eu pour effet de compenser partiellement l’augmentation des coûts des matières premières et les frais exceptionnels engendrés par les acquisitions. Les effets ponctuels liés à la résolution de la bataille de prise de contrôle avec Saint Gobain (rémunération du Conseil d’Administration pour les années 2015 à 2018 ainsi que les coûts non récurrents liés à la transaction) se sont élevés à environ 23 millions de francs suisses, ce qui a eu un impact négatif sur l’EBIT. Néanmoins, le Résultat Opérationnel (EBIT) a augmenté de 10,6% (+ 42,5 millions de francs suisses) et atteint 444,6 millions de francs suisses (année précédente : 402,1 millions de francs suisses). Hors coûts exceptionnels, l’augmentation de l’EBIT aurait été démesurément élevé en s’établissant à plus de 16%. Le résultat net a augmenté de 11,4% (+32,5 millions de francs suisses) s’établissant à 318,2 millions de francs suisses (année précédente : 285,7 millions de francs suisses).

Paul Schuler, Directeur Général de Sika indique :

“Avec une augmentation significative des ventes de 15,9% en francs suisses et une croissance du résultat net de 11,4%, nous pouvons regarder en arrière sur un premier semestre 2018 très réussi, durant lequel nous avons bénéficié du potentiel des marchés
mondiaux de la construction par le biais de nouvelles initiatives. Nous avons affiché des taux de croissance à deux chiffres au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe de l’Est, en
Amérique du Nord, en Argentine et dans l’activité Automotive et nous avons connu une croissance beaucoup plus rapide que le marché dans beaucoup de pays. Compte
tenu de l’évolution positive de l’activité au cours du premier semestre 2018,
l’implantation d’une nouvelle filiale et la mise en exploitation de trois nouvelles usines, nous continuons de mettre en place les objectifs de notre stratégie 2020  de manière cohérente et nous dépasserons la barre des 7 milliards de francs suisses en chiffre
d’affaires pour la première fois de notre histoire. »
 

UNE CROISSANCE DANS TOUTES LES REGIONS

Dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), les ventes ont augmenté de 13,6% en monnaies locales (année précédente : 7,4%). Les principaux pays avec les marchés de l’Espagne et de la Grande-Bretagne ont affiché une forte croissance à un chiffre. Les taux de croissance à deux chiffres ont été enregistrés au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe de l’Est.   

Avec l’acquisition de « Index Construction Systems and Products », Sika a acquis un fabricant leader dans les systèmes de toiture et d’étanchéité, dont le siège social est situé à proximité de Vérone, en Italie. En faisant l’acquisition d’Index, Sika va élargir sa gamme de produits et continuer de renforcer sa position sur le marché Italien. La capacité de production a été augmentée au Sénégal et en Arabie Saoudite par la mise en service de nouvelles usines pour les adjuvants pour béton.  

La région Amériques nouvellement établie a enregistré une croissance de 13,6% (année précédente : 11,7%). Les Etats-Unis ont pu afficher une croissance à deux chiffres grâce à une forte demande dans nos marchés cibles. Après un long et rigoureux hiver, le Canada est de nouveau sur la trajectoire de la croissance. Le Mexique et l’Argentine ont une fois de plus bénéficié d’une croissance supérieure à la moyenne. Les bases d’une croissance future en Amérique centrale ont été posées avec une nouvelle filiale au Honduras.

La croissance dans la région Asie/Pacifique s’est élevée à 5% (année précédente : 4,2%). Les plus hauts taux de croissance ont été enregistrés par l'Inde et la Chine. Au Vietnam, une installation dernier cri pour la production de mortiers est entrée en service dans l’usine de Bac Ninh à côté de la production actuelle d’adjuvants pour béton. Cela permettra à Sika de continuer à croître sur ce marché de la construction en plein boom.

Le nouveau segment « Global Business » a enregistré un taux de croissance de 28,5% (année précédente : 9,2%) dont 20,7% sont attribuables à l’acquisition Faist ChemTec. Ce nouveau segment comprend l’activité Automotive gérée au niveau mondial ainsi que les deux acquisitions que sont Axson Technologies et Faist ChemTec – qui sont toutes les deux des fournisseurs établis de composants et solutions pour le domaine de l’Automotive et autres applications et qui sont également gérées de manière centralisée.  

PERSPECTIVE UN OBJECTIF DE CHIFFRE D’AFFAIRES A 7 MILLIARDS EN 2018

Le fort premier semestre soutient l’objectif de l’année 2018 – à savoir une augmentation des ventes de plus de 10% pour atteindre les 7 milliards pour la première fois. La volatilité et l’augmentation des prix des matières premières continuent de représenter un défi. Pour l’ensemble de l’exercice, l’EBIT et le résultat net devraient augmenter à un taux légèrement plus élevé que celui des ventes. La stratégie de croissance sera poursuivie en 2018 avec l’ouverture de 8 nouvelles usines et la création d’un plus grand nombre de filiales. De plus, d’autres acquisitions seront ciblées sur le marché très fragmenté de la chimie de la construction.

CHIFFRES CLES – 1ER SEMESTRE 2018

CALENDRIER FINANCIER

  • Résultats 9 premiers mois 2018                               Jeudi 25 octobre 2018
  • Ventes nettes 2018                                                      Mardi 8 janvier 2019
  • Conférence de presse/Présentation aux analystes des résultats annuels 2018                                                                                           Vendredi 22 février 2019
  • Chiffre d'affaires du premier trimestre 2019        Mardi 9 avril 2019
  • 51ème Assemblée Générale                                       Mardi 9 avril 2019
  • Rapport semestriel 2019                                            Jeudi 25 juillet 2019