SIKA EN BONNE VOIE POUR DES RÉSULTATS RECORDS - FORTE CROISSANCE DES VENTES ET DE L'EBIT AU PREMIER SEMESTRE 2019

  • Les ventes de Sika progressent de 9,6% en monnaies locales pour s’établir à CHF 3,7 milliards (+7,6% en CHF)
  • Croissance dans toutes les régions
  • Résultat brut plus élevé - Augmentation de l'EBIT (résultat avant impôts) de 8,3%.
  • La conclusion de l'acquisition de Parex stimule la croissance, la reprise de King Packaged Materials au Canada et de Belineco au Belarus
  • Ouverture de trois nouvelles usines
  • Perspectives : chiffre d'affaires de plus de CHF 8 milliards et croissance à deux chiffres de l'EBIT en 2019

Sika a enregistré une forte croissance à un chiffre de son chiffre d'affaires au cours du premier semestre, avec un nouveau record de ventes s’établissant à CHF 3,732  milliards. Cela correspond à une augmentation de 9,6 % en monnaies locales. La hausse du chiffre d'affaires en CHF s'est élevée à 7,6% (-2,0% effet de change).

RÉSULTAT BRUT - EBIT EN HAUSSE DE 8,3%

Au cours du premier semestre, Sika a réussi à augmenter son résultat brut à 53,8%
(année précédente : 53,6%). Malgré des effets exceptionnels, le résultat d'exploitation (EBIT) s'est amélioré de 8,3% pour atteindre un nouveau niveau record de CHF 481,7 millions (exercice précédent : CHF 444,6 millions). Les frais d'acquisition et d'intégration liés à l'acquisition de Parex s'élèvent à CHF 30,8 millions, dont CHF 6,7 millions sont des charges financières non récurrentes. Au cours de la même période de l'exercice précédent, les effets non récurrents liés à la résolution du litige avec Saint-Gobain se sont élevés à CHF 23 millions.

Paul Schuler, Directeur Général (CEO) de Sika déclare :

"Nous sommes bien positionnés dans un environnement commercial difficile et nous avons réalisé une forte croissance de notre chiffre d'affaires de 9,6% au premier semestre 2019. Grâce à l'acquisition de Parex, nous bénéficions d'une accélération significative de notre croissance et sommes en bonne voie de dépasser les 8 milliards de CHF en chiffre d'affaires. Notre collaboration au cours du processus d'intégration fonctionne à merveille et nous exploitons notre potentiel de synergie dans les achats, la logistique et la production. Nos activités conjointes de distribution et de vente croisée révèlent déjà la force de notre présence combinée sur le marché."

UNE CROISSANCE DANS TOUTES LES RÉGIONS

Au cours du premier semestre, Sika a réalisé l'acquisition la plus importante de son histoire avec le rachat de Parex, l'un des principaux producteurs mondiaux de mortier de façade, de mortier technique, de colles pour carrelages et d'enduits d'étanchéité. L'entreprise est particulièrement présente dans les canaux de la distribution et est présente dans 23 pays. L'intégration se déroule avec succès comme prévu et de nombreux projets sont déjà en cours de réalisation.

La zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) a enregistré une hausse de 7,7% de son chiffre d'affaires en monnaie locale (année précédente : 13,6%) au premier semestre. Cette région a enregistré une forte croissance avec des taux de progression à deux chiffres en Afrique et une forte augmentation à un chiffre en Europe de l'Est. La croissance de nombreux grands marchés européens s'est modérée, en raison de la diminution du nombre de jours ouvrables au deuxième trimestre.

En Biélorussie, Sika a acquis Belineco, un fabricant spécialisé dans les systèmes de mousse en polyuréthane, étendant ainsi son savoir-faire dans le développement et la production de mousses PU. La capacité de production a été augmentée au Sénégal, en Égypte et au Qatar, avec l'ouverture de nouvelles usines pour la production d'adjuvants pour béton et de mortier.

La région Amériques a enregistré une forte croissance de ses ventes de 11,4% (année précédente : 13,6%). La croissance s'est accélérée en Amérique du Nord malgré la pénurie persistante de main-d'œuvre spécialisée dans le secteur de la construction. L'Amérique latine a enregistré une forte croissance avec un développement commercial supérieur à la moyenne au Brésil, en Colombie et au Pérou. Au Mexique, les répercussions du changement de gouvernement ont été tangibles dans la mise en œuvre des projets d'infrastructure.

Au Canada, l'acquisition de King Packaged Materials Company au cours de la même période a amené l'un des principaux fabricants de systèmes de réparation de béton au sein du Groupe.

Dans la région Asie/Pacifique, la croissance s'est élevée à 15,6% (année précédente : 5,0%). Ici, les taux de croissance les plus élevés ont été enregistrés par l'Inde et la Chine. Afin d'atténuer l'impact économique du conflit tarifaire commercial avec les États-Unis, le gouvernement chinois a augmenté ses dépenses dans les projets d'infrastructure.

Le segment Global Business a enregistré un taux de croissance de 4,9% (année précédente : 28,5%). Dans le secteur Automobile, Sika a poursuivi sa croissance au cours du premier semestre, malgré une forte baisse de la production automobile mondiale. Le groupe profite particulièrement des mégatendances de la construction automobile moderne, dominée par l'électromobilité et la construction légère. De nouvelles plates-formes plus légères et des conceptions multi-matériaux ouvrent de nouvelles perspectives de croissance pour Sika.

PERSPECTIVES : UN CHIFFRE D'AFFAIRES DE PLUS DE CHF 8 MILLIARDS ET UNE CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DE L'EBIT EN 2019

Pour l'exercice 2019, Sika s'attend à une augmentation de son chiffre d'affaires à plus de CHF 8 milliards et à une croissance à deux chiffres de son EBIT. La mise en œuvre de la stratégie de croissance du Groupe se poursuivra en 2019 avec l'ouverture de sept à neuf nouvelles usines et la mise en place de nouvelles plateformes de croissance sous forme d'acquisitions. Les détails de la nouvelle stratégie 2023 seront présentés lors de la Journée des marchés financiers de Sika le 3 octobre 2019.

CHIFFRES CLES PREMIER SEMESTRE 2019

En Millions de CHF

 

1/1/2018 ‐6/30/2018

 

1/1/2019 ‐6/30/2019

 

Change in %

 

Ventes Nettes

3 470,1

3 732,4

7,6

Résultat brut

1 861,2

2 008,9

7,9

Résultat d'exploitation avant amortissements (EBITDA)

544,8

623,8

14,5

Résultat d'exploitation (EBIT)

444,6

481,7

8,3

Bénéfice net après impôts

318,2

330,7

3,9

Résultat non dilué par action (en CHF)

2,12

2,31

9,0

Résultat dilué par action (en CHF) 1

2,11

2,11

0,0

Cash flow opérationnel

11,5

179,7

 

Total Bilan 2

6 382,0

10 139,1

 

Capitaux propres 2

1 675,2

2 835,4

 

Part des fonds propres en % 2,3

26,2

28,0

 

Rendement du capital investi (ROCE) en % 4

26,2

17,0

 

1 Effet dilutif lié à l'émission d'obligations convertibles.

2 Au 31 décembre 2018/30 juin 2019.

Capitaux propres divisés par le total du bilan.

4 Capitaux employés = actifs circulants, immobilisations corporelles, actifs incorporels moins trésorerie et équivalents de trésorerie, titres courants, passifs courants (hors emprunts bancaires et obligataires). Ce montant comprend les capitaux employés provenant de la consolidation initiale de Parex.

VENTES NETTES PAR REGION

 

 

 

Variation par rapport à l'année précédente (+/‐ en %)

En millions de CHF

1/1/2018 ‐

30/6/2018

1/1/2019 ‐

30/6/2019

En CHF

En monnaie locale

Effet de change

Effet d’acquisition

 

Par Région

 

 

EMEA

1,558.1

1,617.0

3.8

7.7

‐3.9

4.2

Amériques

889.2

995.7

12.0

11.4

0.6

7.1

Asie/Pacifique

559.1

641.8

14.8

15.6

‐0.8

12.9

Global Business

463.7

477.9

3.1

4.9

‐1.8

5.2

Ventes Nettes

3,470.1

3,732.4

7.6

9.6

‐2.0

6.5

Produits pour la construction

2,651.2

2,888.9

9.0

10.9

‐1.9

7.6

Produits pour l’industrie

818.9

843.5

3.0

5.3

‐2.3

3.0

CALENDRIER FINANCIER

Résultats des neuf premiers mois 2019

Jeudi 24 octobre 2019

Chiffre d'affaires 2019

Mardi 7 janvier 2020

Conférence de presse / présentation des résultats annuels 2019

Vendredi 21 février 2020

Chiffre d'affaires du premier trimestre 2020

Mardi 21 avril 2020

52e Assemblée générale annuelle

Mardi 21 avril 2020

Rapport semestriel 2020

Jeudi 23 juillet 2020