BIENVENUE DANS LE GOLFE

Nous terminons notre voyage au Qatar, où nous rencontrons Gaby El Chaar, GM pour la région du nord du Golfe, qui comprend le Qatar, Bahreïn et le Koweït. Son bureau se situe au 32e étage. Voilà une situation peu familière pour nous qui venons de Suisse, mais cette atmosphère spéciale nous plaît assez bien. Gaby El Chaar nous présente sa région:

Si je vous dis Bahreïn, Qatar, Koweït et Sika, quelles sont les associations qui vous viennent à l’esprit?  

QATAR:

  • Le Qatar accueillera l’édition 2022 de la Coupe du monde de la FIFA
  • L’économie nationale repose sur le gaz naturel, le pays détenant 13 % des réserves mondiales de cette ressource
  • La construction est focalisée sur les infrastructures et le secteur non résidentiel
  • Le TCAC de la construction est estimé à 5,6 % à moyen terme (2016), avec un pic à 6,5 % attendu à long terme pour 2021

KOWEÏT:

  • Le pays possède les 5es plus grandes réserves de pétrole à l’échelle mondiale
  • La construction est focalisée sur les infrastructures (routes, routes en remblai, aéroport, etc.)
  • Le TCAC de la construction est estimé à 5,8 % à moyen terme (2016) et une diminution à 3,7 % est attendue à plus long terme de 2016 à 2021
  • Le secteur de la construction résidentielle bénéficiera du taux de croissance le plus élevé Bahreïn:
  • Le pays est constamment le théâtre de troubles civils, ce qui décourage les investisseurs étrangers
  • Le gouvernement a fait construire 15 000 logements en 2015

Nous avons appris que Bahreïn dispose de la première économie post-pétrolière du golfe Persique. En effet, l’économie bahreïnienne ne dépend pas du pétrole. Depuis la fin du 20e siècle, le pays a beaucoup investi dans les secteurs bancaire et touristique.

Qu’en est-il de la construction?

L’économie dépend en grande partie du pétrole, qui représente 70 % des revenus. Toutefois, la stratégie du gouvernement vise l’intensification du développement des infrastructures, en parallèle avec le programme de construction résidentielle dans les trois nouvelles villes d’East Hidd, East Sitra et de Northern Town, qui devrait voir la construction de 23.000 logements avant 2017.  

Le Koweït occupe souvent le haut du classement du monde arabe en ce qui concerne la liberté de la presse.

S’agit-il aussi du pays le plus libéral de la région?


S’il est vrai que la presse koweïtie bénéficie d’un grand degré de liberté et que le Koweït est un pays relativement libéral aux yeux du CCG, il n’est jamais évident de déterminer quel pays est le plus libéral.

Au Qatar, on dénombre 278 000 Qataris et 1.5 millions d’expatriés. C’est le pays avec le PIB et l’IDH les plus élevés du monde arabe.

Est-ce que vous pensez que tout le monde a sa part de gâteau ?


Au Qatar, le taux de chômage n’atteint même pas 1%.  Le gouvernement soutient l’éducation des générations les plus jeunes, localement et à l’étranger. Il encourage les gens à s’engager dans le programme de développement du pays en jouant un rôle actif grâce à des possibilités d'emploi, ce qui selon moi, est un bon moyen pour partager la richesse du pays mais aussi pour offrir des occasions de faire des affaires aux Qataris.

POURRIEZ-VOUS CITER UN PROJET SIKA QUI VOUS A MARQUÉ?

Lusail s’étend sur une superficie de 38 km². Lusail Development Company est le client du projet CP4, qui comprend la construction d’axes routiers et de passages inférieurs, ainsi que d’un passage supérieur à deux caissons et travées multiples et d’une structure de ponceau. Après avoir gagné la confiance du client, du consultant et de l’entrepreneur principal, Sika Qatar s’est vu confier les difficiles travaux d’étanchéité, qui seront réalisés à l’aide du système de membrane en PVC de Sika, avec renforcement par injection.

Plus de 200.000 habitants vivront dans le cadre enchanteur de Lusail, tandis que 170.000 personnes devraient venir travailler dans les différents quartiers de la ville et que 80.000 visiteurs sont attendus dans ses infrastructures de divertissement et de loisirs.  

COMMENT SIKA NORD DU GOLFE ENVISAGE-T-ELLE L’AVENIR ?

QUELS SONT SES OBJECTIFS ?

Sika nord du Golfe a progressé ces deux dernières années et une croissance de plus de 40 % est prévue en 2014, alimentée par le développement des activités dans les sept marchés cibles, avec une attention toute particulière pour le béton, l’étanchéité, les revêtements de sol et la restauration. L’entreprise se prépare à devenir le numéro un sur chacun de ses trois marchés (le Qatar, le Koweït et Bahreïn) et tous les efforts s’orientent vers un développement durable des activités en vue d’atteindre cet objectif.  

QUELS SONT LES ENDROITS QUE VOUS AIMEZ LE PLUS VISITER?

J’ai toujours une préférence pour le Koweït. J’y ai vécu pendant sept ans, et c’est là-bas que j’ai acquis ma première expérience du CCG. D’un point de vue commercial, le Koweït offre à Sika nord du Golfe un excellent potentiel en termes de marché et un nouveau territoire géographique pour poursuivre sa croissance. Je dois toutefois reconnaître que Dubaï vaut aussi le détour.