Nouvelle maison pour les éléphants du zoo

NOUVELLE MAISON POUR LES GENTILS GÉANTS

C’est avec une curiosité manifeste que les éléphants du zoo de Zurich ont pris leurs nouveaux quartiers au printemps après avoir attendu aussi longuement que patiemment. D’une superficie de plus de 11 000 m², le parc Kaeng Krachan offre à ces géants un habitat adapté à leur espèce, six fois plus grand que leur résidence précédente.

L'expertise technique dans toute sa splendeur, des fondations au toit

L’élément central du parc Kaeng Krachan, spécialement conçu pour les pachydermes, n’est autre que la maison des éléphants, un abri de 6 000 m². À l’intérieur se trouvent un pavillon où les animaux peuvent se retirer, des installations techniques pour la climatisation, la ventilation, le traitement de l’eau et l’alimentation électrique, ainsi que plusieurs salles des machines. Le zoo peut se targuer de la qualité supérieure de la construction et des installations techniques de pointe, qui assurent l’efficacité du fonctionnement de l’ensemble et le bien-être des éléphants.

Revêtement de sol et système d'étanchéité combinés

La technologie du béton, le système d’étanchéité et le revêtement de sol se devaient de respecter les exigences les plus strictes. Ainsi, les sols devaient être absolument étanches, durables et résistants aux excréments, restes de nourriture et autres déchets, tout en permettant un nettoyage particulièrement aisé.

Technologie du béton étanche

Protection totale pour les installations techniques

L’eau de pluie qui tombe sur le toit est récoltée dans des réservoirs en béton. Dans la mesure où ces réservoirs font partie intégrante de la structure statique en béton, une étanchéité parfaite était indispensable. Les polyurées à prise rapide Sika ont été sélectionnées comme solution principale pour l’étanchéisation et le revêtement. En effet, la technologie Sikalastic est la réponse éprouvée par excellence en matière d’étanchéité et de durabilité.

Les joints et éléments pour la fixation des grilles de séparation, des portes et des autres composants structurels ont, le cas échéant, été traités au moyen d’un système d’étanchéité pour joints supplémentaire tel que Sikadur-Combiflex. Cette approche assure à la fois la protection intégrale des installations techniques au sous-sol et l’obtention d’un revêtement de haute qualité.

Le toit en tant qu'attraction principale

L’imposante toiture, dont le diamètre atteint 80 m à certains endroits, ne nécessite aucun pilier de support supplémentaire à l’intérieur. Les concepteurs et ingénieurs ont dû relever les défis les plus audacieux en termes de statique, de physique de la construction et de matériaux.

Ayant été jusqu’à réaliser un prototype grandeur nature du complexe d’étanchéité, les entrepreneurs chargés de la réalisation de la toiture ont réussi un coup de maître en proposant une toiture à la forme absolument unique. L’inclinaison du toit allant de 0 à 55 degrés, des précautions de sécurité maximales s’imposaient: les ouvriers devaient être encordés à chaque instant.

Utilisé avec succès par nos clients depuis plus de 25 ans, le système de membrane de toiture Sarnafil TG a été entièrement collé sur les panneaux Duripanel qui constituent la sous-structure. Le système de toiture en TPO sans plastifiant a été stratifié par en dessous à l’aide de feutre, afin de combler complètement les joints au niveau de la sous-structure.

Les 271 points de lumière du pavillon, qui présentent chacun une forme différente, assurent une luminosité exceptionnelle à l’intérieur. Tous les relevés d’étanchéité de même qu’environ 1 500 sections de coin ont dû être construits à la main en raison des angles divers pour lesquels aucun profilé standard n’existe.

Afin de satisfaire les exigences strictes en matière d’esthétique et de fournir une base permettant aux ouvriers de travailler en toute sécurité, une plate-forme en bois couvrant tout le pavillon a été montée en vue de réaliser le toit 50 cm au-dessus de la membrane d’étanchéité Sarnafil. Cette structure en bois repose sur 5 615 supports, dont la partie inférieure est incluse dans un socle Sarnafil T spécialement conçu par Sika et ne demandant aucun entretien.

Les poutres soumises aux exigences du béton

Les poutres annulaires soumises aux exigences en matière de béton

Sur le plan structurel, la poutre annulaire tient lieu de lien principal entre la coque en bois de la toiture et les zones de contrefort. C’est également cette même poutre qui soutient la coque.

Les charges considérables exercées par la coque en bois sont absorbées circonférentiellement par les poutres annulaires en béton précontraint, dont l’agencement est libre, et transférées vers le sol en trois points bas de la façade au travers des fondations réalisées au moyen de pieux spéciaux. Le béton devait satisfaire des exigences strictes en matière de développement de la résistance, d’autocompactage, de faible retrait et de mise en oeuvre optimale dans des délais minimums établis.

En vue de respecter ces prescriptions et de perfectionner la mise en oeuvre, la
technologie Sika ViscoCrete a été utilisée afin d’obtenir un flux de béton, un compactage et une résistance à la rupture optimaux. Le système Sika Control-60, agent réducteur dont la fiabilité n’est plus à démontrer, a quant à lui été utilisé pour réduire le retrait et accroître la durabilité.

La technologie du béton étanche

Certaines zones du sous-sol ont été construites jusqu’à sept mètres de profondeur. Afin de prévenir le risque non négligeable d’infiltration d’eaux souterraines, l’ensemble du sous-sol a dû être étanchéifié. La charpente ayant été conçue comme une structure en béton étanche construite sur site, le matériau assure la capacité portante tout en servant de barrière d’étanchéisation.

L’excavation principale nécessitait un degré élevé de stabilité des talus, d’où le recours à des parois en béton projeté et à des murs de pieux. Sika a fourni à l’ingénieur et à l’entrepreneur de bâtiment les adjuvants Sika ViscoCrete et les accélérateurs pour béton projeté Sigunit en vue d’optimiser les  performances et d’achever rapidement les parois en béton projeté entre les pieux.

Des perspectives en façade

La façade a été conçue pour dégager la même impression de naturel que le toit, tout en conservant son autonomie et son statut d’élément à part entière. Les déformations du toit dans les zones supérieures de grande portée par rapport aux zones inférieures de transfert des charges impliquent la nécessité de recourir à un support de vitrage élastique, étanche à l’air et tolérant les mouvements afin d’éviter les contraintes indésirables sur les panneaux de verre.

Les colles et mastics Sika ont été utilisés pour le collage structural des vitrages de la toiture dans des profilés adaptés, ainsi que pour assurer l’étanchéité et le collage résistant aux UV du vitrage isolant au niveau des joints latéraux.