Vous constatez la présence de traces, salissures et autres coulures disgracieuses sur l’enveloppe extérieure de vos bâtiments ? Bonne nouvelle, la gamme Algicide-fongicide est là pour vous aider à retrouver les couleurs d’origine… et votre sourire.

A première vue, nettoyer et éliminer les traces représentent un travail fastidieux pour les non spécialistes. Quelle est la bonne méthode à suivre ? Heureusement, Sika a la bonne réponse pour vous.

Trois types de traitements algicides-fongicides existent :
1- Sika Stop VERT pour traiter les traces les plus courantes ;
2- Sika Stop TOUT en 1 pour traiter la majorité des traces mais aussi pour désincruster les salissures ;
3- Sika Stop ROUGE pour non seulement traiter la majorité des traces, mais aussi pour traiter spécifiquement les algues rouges.
Toutes ces solutions sont facilement utilisables à la fois sur les toitures, les murs, les façades ou sur les sols.

  

 

Traces vertes, noires, lichens, comment faire la différence ?

 C’est effectivement la bonne question à se poser avant d’attaquer les travaux. Mais comme beaucoup de monde, vous n’êtes pas des spécialistes. Alors faisons simple.

  

 

 Je découpe le plan de travail

Voici les cas de figure les plus courants :

  • En toiture, sur les murs et murets ou au sol, les traces vertes sont facilement reconnaissables.
  • Sur les supports verticaux, les traces noirâtres sont plus difficiles à cerner. Il s’agit souvent d’un mélange organique et minéral (pollution, particules diverses, coulures que le ruissellement des eaux de pluie agglomère).
  • Les lichens peuvent prendre des formes variées, mais en toiture sont souvent plats, de couleur blanche, jaune, verte ou bleue. Plus résistants, ils s’éliminent en suivant également la procédure décrite ci-après.
  • Les algues rouges affectent essentiellement les façades recouvertes d’enduits poreux où elles s’accrochent. Mal connues, on les assimile parfois à des points de rouille lorsque l’invasion commence. Elles ne touchent pas toutes les régions de France et ne peuvent être traitées qu’avec un produit dédié.

  

 

La météo ? Un allié précieux

Avant de vous lancer bille en tête, pensez à consulter la météo pour prévoir deux ou trois jours de temps sec afin que le traitement algicide-fongicide puisse commencer son action et qu’il ne soit pas délavé par l’eau de pluie. C’est une des clés du succès.
A l’opposé, n’appliquez rien par fortes chaleurs. Vous risqueriez l’évaporation d’une partie du liquide appliqué et il ne pénétrerait pas bien dans le support.

Transvaser, prêt pour faire la chasse aux envahisseurs ? Commencez par verser le produit dans votre pulvérisateur.

  

 

Gratter, la clé du succès !

Autre clé du succès, bien préparer les revêtements qui vont recevoir les produits Sika.

Que ce soit pour la toiture ou les murs, il est nécessaire de gratter et brosser correctement les gros amas. Une opération importante pour que le produit puisse agir correctement en profondeur.
Si vous ne le faites pas, les amas vont absorber le produit en surface mais ne disparaîtront pas entièrement.

  

 

Cela peut vous paraître comme une évidence, mais on ne le redira jamais assez : quand vous travaillez en hauteur, pensez avant tout à votre sécurité !

Echelles spéciales pour toiture, échafaudages, cordes : rien n’est de trop pour ce type de travail. Et avec de l’aide, c’est encore mieux que tout seul.
Deuxième conseil : inutile de surconsommer, cela ne multipliera pas l’efficacité du produit. Le traitement doit simplement bien imprégner le support, mais sans ruisseler.

Sika entre en action

Une fois votre surface nettoyée, vous pouvez pulvériser le traitement Sika Stop sur la surface occupée par les envahisseurs.

Par la suite, faîtes preuve de patience en laissant agir le produit. L’action n’est pas instantanée et il ne faut surtout pas rincer ! Les traces vertes vont noircir, se désagréger, tomber du toit ou être emportées par la pluie et le vent.

Autre bonne nouvelle, ces traitements sont réputés pour travailler et protéger vos surfaces sur une longue période.

  

 

Les traces rouges également dans le collimateur de Sika

Comme vous le verrez, les traces rouges ne sont pas épargnées. Avec Sika Stop ROUGE, peu ou prou le même principe : vous devez dans un premier temps, pulvériser le support que vous souhaitez nettoyer.

Une fois le produit appliqué, comme par magie, les traces rouges noircissent en quelques semaines. Par contre, elles ne disparaissent pas aussi facilement que les traces vertes car elles sont profondément incrustées dans le support. Il reste quelques fois des traces noirâtres (aussi appelées « spectres »). Vous pouvez les éliminer soit en brossant la façade, soit au jet d’eau ou encore via un nettoyeur haute pression (mais en faisant attention de ne pas dégrader les enduits).

 

Vous serez étonné par la puissance de la gamme Sika Stop, prévue sur tous types de supports, elle agit dans la durée. N’oubliez jamais : nettoyer et protéger sa maison, c’est lui redonner de la valeur !

  

 

Découvrez la gamme