Vous rêvez de pouvoir profiter des beaux jours sur votre terrasse béton ? La réalisation de ce type de terrasse présente de nombreux atouts, tant sur le plan financier que technique.

Quelles étapes suivre pour faire une terrasse en béton ? Quels sont les avantages de cette dernière ? Quel est le budget à prévoir ? Découvrez tout ce que vous avez à savoir sur la construction d’une terrasse en dalle béton.

Quels sont les avantages d’une terrasse en béton ?

Le béton pour terrasse extérieur possède de grandes qualités et est un produit de choix pour la réalisation d’une terrasse. Il est en effet :

  • Résistant dans le temps ;
  • Robuste ;
  • Esthétique ;
  • Personnalisable ;
  • Facile d’entretien.
     

Les 10 étapes de réalisation d’une terrasse en béton

Si la réalisation d’une terrasse relève traditionnellement de la compétence du terrassier combinée à celle du maçon, vous pouvez tout à fait prendre en charge sa construction en suivant l’ensemble des conseils et étapes.

1. Préparer l’emplacement de la dalle en béton

Vous devez dans un premier temps délimiter l’emplacement de votre terrasse. Pour réaliser l’implantation, matérialisez les coins de votre dalle à l’aide de piquets et d’un cordeau.

 Je découpe le plan de travail
Une vieille armée d’aluminium gris cheville tente allemande

  

 

Excavation de la piscine

2. Décaisser le terrain

Il s’agit de l’étape la plus physique, aussi il est conseillé de faire appel à un professionnel ou de s’entourer de personnes pouvant vous prêter main-forte. Pour cette étape, armez-vous de patience et creusez le terrain jusqu’à la profondeur souhaitée. Comptez 20 cm pour la sous-couche et entre 7 et 12 cm pour le revêtement en béton.

Note : La profondeur doit dépendre de la charge à laquelle elle sera soumise, elle peut-être peut être plus ou moins épaisse que 20 cm.

  

 

3. Préparer la sous-couche de la terrasse béton

Déposez sur toute la superficie une couche de grave, composée de sable et de graviers, sur une épaisseur de 20 cm. Veillez ensuite à bien compacter le mélange à l’aide d’une dame de maçon ou d’une plaque vibrante. Vérifiez enfin que votre sous-couche est bien plane, grâce à votre niveau à bulle ou à une règle de maçon.

Note : L’ajout d’un géotextile sous la forme est recommandé pour éviter la migration des agrégats dans le terrain naturel. Il est également possible d’opter pour une autre formule de préparation des supports.

Galet, sable et ses monticules de construction

  

 

Illustration 3d isolé de planches de bois

4. Réaliser le coffrage de la terrasse béton

Le coffrage en bois sert à accueillir la dalle de béton et la maintiendra le temps du séchage. Choisissez de préférence des planches de 27 mm d’épaisseur.

Veillez à créer une pente généralisée de 1,5 % vers l’extérieur ou les évacuations, afin de faciliter l’écoulement de l’eau de pluie, ou prévoyez d’installer un drain ou un caniveau par la suite.

  

 

5. Poser les joints

Disposez vos joints de fractionnement tous les 25 m² et tous les 5 mètres linéaires afin d’éviter que la dalle ne se fissure. Installez ensuite les joints de désolidarisation périphérique au niveau des regards, des poteaux, mais également le long des murs. Si l’installation ne comporte pas de joints préfabriqués, il est possible de tronçonner la dalle après 24 à 48 heures.

Structure du toit ou agrandissement du pont pour une connexion sécuritaire de deux corps en béton extensibles. joint en caoutchouc dans une barre en métal

  

 

6. Installer le film polyéthylène

Étendre le film de 200 µm d’épaisseur sur toute la surface de la sous-couche, afin d’éviter que l’humidité ne traverse, et ainsi protéger sa terrasse. Superposer les films polyéthylène sur au moins 15 cm. S’il ne remonte pas sur le coffrage, il faudra mettre de l’huile de décoffrage sur les planches. S’il reste dessous, un géotextile devra être placé sous le film pour éviter que le film ne se perce lors du passage.

  

 

Liens de travailleur en acier barres d’armature avec du fil

7. Poser le ferraillage

Afin de limiter les risques d’apparition de fissures, installez le treillis soudé structurel en le disposant sur des cales en plastique, de façon à ce que les treillis puissent être enrobés par le béton. Veillez toutefois à ce que l’ensemble se situe dans le tiers supérieur de l’épaisseur de la dalle.

  

 

8. Couler le béton

Pour la mise en place du béton, utilisez votre bétonnière, dans laquelle vous mélangerez du ciment, du sable, des graviers et de l’eau, en respectant les proportions 1-2-3-0,5. Ou simplement mélangez du mortier pour réalisation de chape ou du mortier pour chape extérieure et de l’eau.

Organisez-vous pour étaler le béton en une seule fois.

Appliquer, juste après le surfaçage du béton, un produit de cure sur toute la surface. Cette étape est essentielle pour limiter la fissuration au jeune âge du béton.

couler du béton

  

 

9. Laisser sécher, protéger, décoffrer

Le temps de séchage dépendra des conditions météorologiques. Soyez patient. Si vous décoffrez trop tôt, vous risquez de porter atteinte à la stabilité de la structure.
Comptez entre 1 et 7 jours de séchage avant le décoffrage et entre six et huit semaines avant la pose des finitions.

  

 

10. Ragréer et poser les finitions de la terrasse béton

Éliminer le produit de cure mécaniquement ou par jet d’eau haute pression. Si votre surface n’est pas parfaitement plane, effectuez un ragréage spécial extérieur, afin de corriger les imperfections.
Il ne vous reste plus qu’à passer à l’étape des finitions. Vous pouvez également choisir une peinture pour terrasse en béton, une finition en bois ou en grès cérame...

Loft style pool villa salon et salle à manger avec vue sur la montagne image de rendu 3d

Quel est le prix d’une terrasse en béton ?

Le coût de votre terrasse en béton décoratif dépend essentiellement du revêtement de sol extérieur choisi, de la superficie et de la nature du sol.

Prévoyez entre 20 et 25 euros/m3 de béton pour la dalle et entre 40 et 150 euros /m² pour un béton décoratif en guise de finition.