Procédé de faible épaisseur permettant la réalisation d’un couvert végétal léger donc adapté à tous types d'éléments porteurs (maçonnerie, mais aussi Tôles d’Acier Nervurées et éléments porteurs en bois), la végétalisation extensive est destinée exclusivement aux toitures inaccessibles. Elle ne nécessite un entretien plus réduit que les autres procédés de végétalisation. Le substrat de culture est formulé pour assurer la rétention d’eau nécessaire aux végétaux.

Membranes d’étanchéité Sarnafil® T

La première étape de la conception d’une toiture végétalisée, c’est le choix d’une étanchéité résistante aux racines. Un choix qui n’est pas anodin pour la pérennité de l’ouvrage mais également sur le plan environnemental.

Contrairement à de nombreuses autres solutions, les membranes Sarnafil T® à base d’alliage de polyoléfines souples (FPO) ne contiennent aucun biocide. La résistance aux racines est purement mécanique et provient de la nature même de la membrane et des raccordements par thermosoudure. De ce fait, les membranes Sarnafil T® contribuent à la qualité environnementale et à la pérennité de la toiture : par l’absence de biocide pouvant migrer dans le substrat ou les eaux pluviales et en supprimant tout risque de percement d’une étanchéité appauvrie en biocide.

En outre, la très grande durabilité des membranes Sarnafil® T (plus de 50 ans comme l’attestent leurs Fiches de Données Environnementales et Sanitaires) permet de pérenniser pour plusieurs décennies le complexe.

Quelles sont nos solutions ?

L’étanchéité est généralement mise en œuvre en indépendance, le système de végétalisation assurant le lestage pour résister aux efforts de dépression dus à l’action du vent sur la toiture. Voir les systèmes

Selon la forme de la toiture, la présence de noues ou la largeur des zones stériles non végétalisées, le procédé peut également être mis en œuvre sur une étanchéité fixée mécaniquement, en membranes Sarnafil® TS 77. Voir les systèmes