10/02/2021

A l'heure de la transition écologique et de la nouvelle réglementation environnementale RE 2020, la filière béton travaille à la réduction de l'empreinte carbone, notamment avec l’accroissement de la part des ciments à plus faible teneur en clinker. Objectif : réduire de 80 % des émissions de CO2 à l’horizon 2050.

En tant qu'entreprise responsable et engagée, Sika déploie des solutions en faveur de la fabrication de bétons bas carbone. Pour réduire les émissions de CO2 de la filière, une partie du clinker est substituée par du laitier de haut fourneau, co-produit de l’industrie de l’acier, dans les formules de béton. Cette addition étant moins réactive que le clinker, il est nécessaire de compenser ce manque afin de permettre aux chantiers de conserver leur cadence de décoffrage.

Pour cela, Sika a développé un nouvel accélérateur de durcissement, SikaRapid®-8 Slag, spécifique aux bétons dits bas carbone, formulés avec addition de laitier ou à base de ciment recomposé en contenant (CEM III, CEM).

SikaRapid®-8 Slag, un accélérateur de durcissement pour béton non chloré

 sikafloor®-280 coving mortar fr, un enduit tout en un

Il est destiné aux bétons prêts à l’emploi ainsi qu’aux bétons préfabriqués armés ou précontraints. Il favorise le durcissement du béton et permet :

  • Une montée en résistance à court terme des bétons avec + 30% de résistances mécaniques à 20°C (18h, mélange 50/50 CEM/laitier) et + 40% à 5°C (18h, mélange 50/50 CEM/laitier)
  • Une réduction des délais de décoffrage en BPE et une amélioration des cadences et une diminution de l’étuvage en préfabrication
  • Un décoffrage même par temps froid
  • Une amélioration de l’aspect du béton.

 

Conforme à la norme NF EN 934-2 et titulaire de la marque NF, il est fabriqué dans l’usine Sika située à Gournay-en-Bray (76).

Téléchargez ce Communiqué de Presse en français